Bijouterie et Joaillerie métiers d’avenir

Les métiers de la Bijouterie et de la Joaillerie ont le vent en poupe, et leurs formations associées ne cessent de se multiplier.

Bijouterie Jaoillerie

Bijouterie et Joaillerie

La bijouterie et la joaillerie représente 3 000 entreprises employant 9000 salariés en 2012. C’est un secteur qui recrute encore malgré la crise et offre des opportunités d’emplois et de carrières dans des domaines comme la création, la conception, ou la fabrication de bijoux. La bijouterie désigne les éléments de parure qui peuvent être fabriqués dans des matériaux nobles allant du métal jusqu’au bois. L’or et l’argent sont bien sur les métaux les plus utilisés en bijouterie, mais le platine est un des éléments de base des bijoux de luxe. Le bijoutier est l’artisan qui fabrique des bijoux qui ne recevront pas de pierres et dont le métal est l’élément principal. Pas de diamants ni de pierres précieuses. La bijouterie qui fabrique des bijoux à l’aide de matériaux non précieux porte le nom de bijouterie fantaisie. En France, le joaillier est l’artisan qui créé des éléments de parure en métal, que ce soit en or, argent ou platine, de façon à obtenir le maximum d’éclat pour les diamants et des pierres précieuses qui y seront serties. Le sertissage consiste à enchâsser des pierres précieuses sur une monture en métal précieux, or argent ou platine, en utilisant des techniques spécifiques à chaque type de bijou, le serti griffes, le serti clous… Le diamantaire est l’artisan qui en partant d’une pierre précieuse brute, un diamant ou autre rubis, procède à la taille du diamant. Un diamantaire peut aussi désigner de nos jours les négociants en diamants. La bijouterie et la joaillerie constituent des métiers d’avenir dans le sens ou ils représentent des profession d’un secteur qui n’a pas ét touché par la crise économique. Les grandes maisons de joaillerie de la place Vendôme n’ont  pas subi de baisse de leur chiffre d’affaire depuis des années.

Related posts

Leave a Reply