L’horloge de table futuriste : la Starfleet Machine

La nouvelle montre de table la signée MB&F et L’Epée.

[ads]

Starfleet machine
Starfleet machine

On l’a découverte en Suisse, à Baselworld 2014, l’horloge de table digne d’un vaisseau spatial, créée suite à une alliance entre le laboratoire d’expériences horlogères MB&F et la manufacture L’Epée. En effet ils ont combiné tant leur esprit innovant et créatif et tant leur savoir-faire grâce à des techniques traditionnelles artisanales et d’ingénierie et ont su faire de cette nouvelle montre un produit haut de gamme et digne de la science-fiction, avec une autonomie exceptionnelle de 40 jours : du jamais vu, que les créateurs qualifient avec une pointe d’humour, de « normal pour les longs voyages dans l’espace ».

A quoi ressemble cette horloge de table si exceptionnelle ?

Vous vous demandez peut être comment est faite cette Starfleet Machine, et bien pour commencer, elle a une forme en C taillé dans de l’acier qui donne à cette horloge de table un caractère unique. Ensuite l’heure et les minutes sont affichées sur le dôme central noir, avec des aiguilles qui ont été polies à la main. Quant au secondes, elles sont réglées avec un mécanisme de canons lasers dont nous manquons encore de précisions, mais qui s’avère renforcer le caractère futuriste de la Starfleet Machine. Cette structure montée à l’horizontale est donc mise en appuie sur des supports en forme de demi lunes, afin de garder l’esprit de l’horloge de table/ vaisseau spatial, qui sont bien utiles lorsqu’il s’agit de retourner la machine pour atteindre le cœur du vaisseau. Enfin cette horloge, composée majoritairement d’acier, comporte tout de même 48 rubis qui rendent ce bijou encore plus luxueux.
De cette manière les créateurs ont atteint leur objectif qui été de « reculer l’impossible ».

L’horloge de table rarissime déjà disponible

Après avoir fait son introduction à Baselworld, sur les thèmes de Star wars et Star Trek, la Starfleet Machine a été mise sur le marché dès ce mois de mai, en nombre limité de 175 exemplaires, en version « light » ou « dark », avec un prix de 28 000 francs suisses soit près de 23000 euro.

Détails techniques :

  • Hauteur : environ 21 cm et Diamètre : environ 29 cm
  • Version « light » : Acier inoxydable pour les structures interne et externe en forme de C, les supports en forme d’arcs et les vis ; platine et composants en laiton traité palladium
  • Version « dark » : Acier traité ruthénium pour les structures interne et externe en forme de C et les supports en forme d’arcs ; platine en laiton traité ruthénium et composants en laiton traité palladium
  • Acier inoxydable pour les vis
  • 48 Rubis
  • Cadrant : plexiglas poli

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *