Cartier et les bijoux de l’amour d’une reine

En 1936 une histoire d’amour incroyable à faire pleurer de bonheur va faire rentrer Cartier dans le monde du sentiment amoureux, de Shakespeare et d’Hamlet.

A cette époque révolue de faste et de code royaux, Cartier va jouer un rôle manifeste et pour important dans une histoire d’amour qui va défrayer la chronique , et qui reste a ce jour un vent de fraicheur, et de beauté qui ne déparerait pas avec les bijoux Cartier.

[ads]

Collier Cartier
Collier Cartier

En 1931, ­Wallis Simpson est présentée au prince de Galles. Elle porte pour l’occasion des améthystes qui semblent plus que fausses, et c’est pour le moins normal, les revenus l’Américaine divorcée sont plus que modestes. est ce une honte ? Doit elle s’en excuser ? Qu’importe. C’est le coup de foudre royal du siècle. Edouard VIII renonce alors au trône en 1936 pour épouser une roturière. Dans son élan d’amour fou, il transforme les bijoux en toc en superbes gages de tendresse, made in Cartier. Plastron d’émeraudes et de rubis magnifiques, colliers en cabochons et broches de saphirs d’exception, parures de corail, rien n’est trop beau pour la belle aimée. Tous ces bijoux sont signés Cartier. La femme est libre de choisir les bijoux qui expriment son caractère. Dans toutes les fêtes ou ils se présentent, des invités privilégiés se bousculent pour observer, éblouis, les joyaux et bijoux de la duchesse, qui devient alors la femme la plus élégante du siècle. Elle invente même un style, et lance des modes nouvelles et des modèles en or qui passeront des décennies, pour se retrouver ensuite place Vendôme à Paris. Wallis fut la première à choisir, en 1949, une panthère Cartier en guise de broche. Les bijouteries enchaineront de suite cette mode. Fuselée, ­féroce et sensuelle, la panthère fauve de platine aux yeux en-diamantés se dresse de façon royale sur un saphir extraordinaire de 152 carats. Du jamais vu en bijouterie de luxe.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *